print preview

Retour Page d'accueil


Recommandations au Centre suisse des drones et de la robotique du DDPS

Le Centre suisse des drones et de la robotique du DDPS (CSDR DDPS) d’armasuisse Science et technologies se penche sur la robotique dans le domaine de la sécurité. Il est soutenu dans cette tâche par un organe consultatif stratégique composé de représentants de l’armée, de la recherche, de l’industrie et de l’administration. Le 8 décembre 2022, l’organe a adopté quatre recommandations à l’intention du CSDR DDPS.

19.12.2022 | Dr Markus Höpflinger et Pascal Vörös, Centre suisse des drones et de la robotique, armasuisse Science et technologies

Photo de groupe du conseil consultatif stratégique
Les membres du Strategic Advisory Board, leurs suppléants et collaborateurs du CSDR DDPS à l’issue de leur séance du 8 décembre 2022 à l’EPF Zurich. De g. à d. : P. Vörös, M. von Muralt, J. Boucher, B. Gouverneur (e. r. B. Beck), l’ambassadrice P. Pulli, col EMG R. Fritz (e. r. div R. Wellinger), Prof. Dr D. Günther, Dr M. Höpflinger, Dr B. Knechten-hofer, K. Holtmann, div R. Siegenthaler, N. Schenk, Dr T. Rothacher, Dr M. Cadisch (e. r. Dr M. Schärer). Ne figurent pas sur la photo : cdt C H.P. Walser et div C. Meier.

Depuis avril 2021, l’organe consultatif stratégique du CSDR DDPS se réunit deux fois par an pour traiter de la robotique dans le domaine de la sécurité. Lors de sa séance du 8 décembre 2022, l’organe a adopté quatre recommandations à l’intention du CSDR DDPS.

L’organe considère que les compétences du DDPS en matière de robotique de sécurité doivent progresser. Le CSDR DDPS doit par ailleurs présenter des solutions potentielles pour tirer parti des technologies de la robotique et gérer les nouvelles menaces que celles-ci font peser. Enfin, les travaux de recherche du CSDR doivent aborder de manière plus approfondie les valeurs et l’éthique de la société suisse. Les recommandations concrètes sont formulées comme suit :

Recommandation 1 : « La robotique de sécurité, une compétence-clé »

Les développements et applications de la robotique de sécurité doivent devenir des compétences-clés du DDPS.

Recommandation 2 : « Recherche et innovation axées sur l’engagement »

Le CSDR DDPS illustre le potentiel de la robotique pour l’engagement ainsi que des possibilités d’applications innovantes.

Recommandation 3 : « Identifier et contrer les menaces »

Le CSDR DDPS identifie les menaces technologiques liées à la robotique et indique comment les contrer.

Recommandation 4 : « Système de valeurs de la Suisse »

Le CSDR DDPS œuvre dans le respect des valeurs et de l’éthique de la société suisse, et étudie les aspects technologiques et sociologiques de la robotique.

 

En outre, des éléments concrets ont déjà été élaborés quant à la mise en œuvre de toutes les recommandations. Les informations détaillées figurent sur le site Internet du CSDR DDPS 

Le Strategic Advisory Board du CSDR DDPS

Les membres de l’organe consultatif stratégique (Strategic Advisory Board, SAB) ont un rôle purement consultatif. Le rôle, les tâches et le fonctionnement de cet organe sont inscrits dans une charte :

Charta Strategic Advisory Board CSDR DDPS

 

Vous trouverez des informations générales sur les membres du SAB et leurs points de contact avec le CSDR DDPS sous le lien suivant :

 Membres du Strategic Advisory Board du CSDR DDPS

Aucun droit ni obligation ne découle des recommandations. Celles-ci sont néanmoins extrêmement précieuses pour le développement ultérieur et l’orientation du CSDR DDPS. Elles guident la hiérarchisation des tâches et réduisent le risque d’« angles morts » grâce à la composition interdisciplinaire des décideurs. Ces recommandations montrent par ailleurs la manière dont les membres de l’organe consultatif peuvent contribuer activement à définir le traitement de la robotique dans le domaine de la sécurité.

Les membres du Strategic Advisory Board SDRZ sont assis à des tables en U dans une grande salle.
L’étude des questions liées à la robotique de sécurité bat son plein.


Retour Page d'accueil