print preview Retour Page d'accueil

Signature du contrat pour la prolongation de la durée d’utilisation des chars de grenadiers 2000 (Spz 2000 NUV)

Le 18 novembre 2020, le directeur général de l’armement, Martin Sonderegger, et le chef de projet Roger Schwenter ont signé le contrat relatif à la prolongation de la durée d’utilisation des chars de grenadiers 2000. En raison de la situation actuelle liée au COVID-19, aucune signature commune n’a pu être organisée avec l’entrepreneur général, la société BAE Systems Hägglunds AB. Cette dernière avait déjà signé le contrat en amont sur son site d’Örnsköldsvik, en Suède.

18.11.2020 | Domaine spécialisé des Systèmes terrestres commerciaux matériaux lourds et spéciaux, Adrian Strobel

Chars de grenadiers 2000 conduite en forêt

Le contrat relatif à la prolongation de la durée d’utilisation du char de grenadiers 2000 fait partie du message sur l’armée 2020, qui a été accepté par les Chambres fédérales en 2020. La prolongation de la durée d’utilisation a pour but de permettre l’utilisation du char de grenadiers jusqu’en 2040. Le mandat porte essentiellement sur le remplacement de composants obsolètes, qui ne peuvent plus être entretenus en raison de leur vétusté. Pour améliorer la mobilité et réduire les dommages causés au véhicule par les vibrations, la flotte sera en outre équipée d’un train d’atterrissage actif. Le programme prévoit la production de deux modèles de série en Suède et la fabrication consécutive de cinq véhicules de la série zéro chez RUAG SA, Land Systems, à Thoune. Une fois que cette série zéro aura passé les contrôles avec succès, toute la flotte sera transformée chez RUAG SA à Thoune. À la fin des travaux, la troupe disposera à nouveau de 186 véhicules, lesquels auront été soumis à une maintenance en même temps que la transformation. Dans la phase d’utilisation, la société RUAG SA à Thoune continuera de remplir la fonction de centre de compétence pour le matériel (CCM).

Le contrat avec l’entrepreneur général prévoit en outre une compensation intégrale de la valeur du contrat du fait des affaires dites compensatoires. Dans ce contexte, un accord compensatoire correspondant a été négocié avec lui en amont et signé le 24 septembre 2020. Cet engagement compensatoire sera d’une part rémunéré par les travaux de RUAG SA (compensation directe) et d’autre part, des mandats seront octroyés en plus par l’entrepreneur général à l’industrie suisse.

Communication armasuisse Jacqueline Stampfli
Suppl. Chef de la Communication
Tél.
+41 58 464 60 42

E-Mail