print preview

Retour Page d'accueil


Canular? Utilisation de micro-drone en tant qu’arme létale

Une vidéo récemment publiée sur You Tube montre un micro-drone équipé de capteurs et armé d’une charge creuse. En utilisant un logiciel de reconnaissance faciale, ce drone vole en direction d’une personne, se positionne sur son front et la charge creuse est aussitôt mise à feu.

11.04.2018 | Philippe Drapela, WTT

IntranewsLetaleMini-DrohnenBild1_40023363019
Image 1: Charge creuse placée sur le modèle de crâne

 

Heureusement, cette scène effrayante est un canular. D'un point de vue technologique, cependant, un tel scénario pourrait devenir réalité. Quel serait dans un tel cas le risque lésionnel lié à une charge creuse miniature? Pour répondre à cette question, le centre de drones et de robotique d’armasuisse S+T à Thoune a reproduit le scénario.

A cet effet, les spécialistes ont construit une charge creuse composée d’une feuille de cuivre en forme de cône, de 3 g d’explosif et d’un détonateur. Cette charge creuse a ensuite été placée sur une matériau de référence et mise à feu. Le matériau de référence est constitué d’une sphère en polyuréthane remplie de gélatine et simule ainsi le crâne (image 1).

Le résultat parle de lui-même, les blessures sont telles que les chances de survie sont infimes (image 2).

Si le scénario présenté dans la vidéo devient réalité, des approches innovantes pour faire face à la menace de ces micro-drones sont nécessaires. armasuisse Sci +T est actif dans le domaine de la défense anti-drones. Une équipe pluridisciplinaire formée de spécialistes des capteurs et des effecteurs  effectue des travaux de recherche et collabore avec des acteurs nationaux et internationaux dans le domaine des contre-mesures.

IntranewsLetaleMini-DrohnenBild2_40023363021
Image 2: Coupe de la sphère


Retour Page d'accueil