print preview

Projet pilote Promotion du vélo

Beaucoup de gens se sont rendu compte des avantages du vélo pendant la crise du coronavirus. Le projet Promotion du vélo a pour but de donner à davantage de collaborateurs et collaboratrices l’envie d’utiliser plus souvent leur vélo pour se déplacer à des fins personnelles et professionnelles. Dans cette série, nous allons jeter un regard rétrospectif sur la phase pilote du projet, les avantages du vélo et les expériences de ceux qui pédalent par habitude.

Joller Romy, domaine spécialisé communication, ressources et support; Mazenauer Benjamin, domaine spécialisé véhicules et alimentation en électricité, systèmes terrestres

De gauche à droite : Heinz Flückiger (Gestion de la qualité), Benjamin Mazenauer (chef de projet), Patrick Hofer (Gestion de la qualité), Joel Gerber (Services commerciaux) et Martin Stocker (C DS IMMO) en roulant sur des vélos
De gauche à droite : Heinz Flückiger (Gestion de la qualité), Benjamin Mazenauer (chef de projet), Patrick Hofer (Gestion de la qualité), Joel Gerber (Services commerciaux) et Martin Stocker (C DS IMMO)

Se déplacer à vélo permet de préserver l’environnement, de faire des économies, d’utiliser peu d’espace dans la circulation et, en outre, de prendre soin de sa santé. Sans oublier les autres avantages : bouger à l’air libre, ne pas rester coincé(e) dans les embouteillages et ne pas devoir rechercher une place de stationnement ni se dépêcher pour atteindre le prochain arrêt de bus. En un rien de temps, les adeptes du vélo arrivent en ville ou sur la Place fédérale. Pour peu de porter un casque et de circuler avec un vélo bien entretenu, ils se déplacent en outre en toute sécurité. Le temps qu’il faut pour se rendre de Thoune à Berne en vélo électrique est même tout à fait raisonnable.

Comme les aspects liés à la santé et à l’écologie sont tout particulièrement importants aux yeux des deux conseillères fédérales Viola Amherd (DDPS) et Simonetta Sommaruga (DETEC), elles ont décidé en juin 2020 de lancer le projet Promotion du vélo.

Dans une première phase, cinq unités administratives ont participé au projet : le SG-DETEC, le SG-DDPS, armasuisse, l’OFEN et l’OFROU. Pendant la phase pilote, le personnel des unités administratives mentionnées a eu accès aux vélos électriques de location de Rent a Bike ainsi qu’à toute la flotte de vélos de PubliBike.

Statistiques au 30.12.2020

Diagramme des abonnements à PubliBike au 30.12.2020, armasuisse 133 pcs. (44%), office fédéral de l'énergie 93 pcs. (31%), secrétariat général DDPS 48 pcs. (16%), secrétariat général Département fédéral de l'environment, des transports, de l'énergie et de la communication  13 pcs. (4%), astra 15 pcs. (5%)

Avec 133 abonnées et abonnés chez PubliBike, armasuisse a de loin battu le record en la matière, ce dont nous sommes très fiers. Les articles qui suivent vous donnent un aperçu des expériences des responsables du projet et vous présentent les avantages des déplacements en vélo ainsi que les raisons qui incitent les gens à faire du vélo pratiquement chaque jour.

« Quand on peut faire de sa passion un métier »

Ritratto di Benjamin Mazenauer

Le responsable général de l’acquisition des vélos et passionné de VTT Benjamin Mazenauer tient particulièrement au projet Promotion du vélo. Lisez son interview pour en découvrir plus sur le rôle qu’il a joué dans ce projet.

Vers l'interview

«Le partage de vélos complète parfaitement les moyens de transport publics et privés pour les trajets courts»

Portrait de Markus Bacher

Markus Bacher est directeur général de PubliBike AG, la plus grande entreprise de vélo en libre-service de Suisse. Vous pouvez lire dans l'interview comment armasuisse a été choisi comme partenaire du projet pilote.

Vers l'interview