print preview

Brève interview de Martin Sonderegger, directeur général de l’armement

Kaj-Gunnar Sievert, domaine spécialisé Communication, ressources et support

Quels conseils donneriez-vous à un débutant chez armasuisse ? Envoyé par SMS

Merci d’avoir choisi armasuisse comme nouvel employeur. Vous travaillez désormais pour la sécurité de notre pays. Abordez vos tâches avec compétence, courage et respect. Bienvenue ! Envoyé par SMS

Pourquoi la présence de plus de femmes chez armasuisse est-elle bienvenue ? Envoyé par SMS

Les équipes mixtes sont plus performantes. La diversité des sexes et des langues élargit les perspectives et favorise la créativité. Envoyé par SMS

Comment êtes-vous arrivé chez armasuisse ? Envoyé par SMS

Par hasard ! Lorsque mon employeur de l’époque a refusé mon avancement militaire au grade de capitaine, j’ai dû rechercher un nouveau poste. En tant qu’ingénieur mécanicien et officier, j’ai toujours été intéressé par la technique de défense. Au GDA/GA/ar, j’ai pu évoluer au fil des ans de chef de projet à directeur général de l’armement en passant par tous les niveaux de commandement. Envoyé par SMS

Est-ce que diriger s’apprend ? Envoyé par SMS

En partie. Assumer une responsabilité de direction repose sur des connaissances de base ; cela nécessite une formation complémentaire, la volonté de s’exposer, la force de prendre en charge même des tâches désagréables et d’essuyer des revers ; cela demande aussi un peu de talent. Mais surtout, le rôle de leader m’apporte beaucoup de choses positives en retour. Envoyé par SMS

Comment gardez-vous une vue d’ensemble en tant que cadre ? Envoyé par SMS

Je tiens beaucoup à garder une vue d’ensemble. Moi aussi, je peux commettre des erreurs. Chez armasuisse, j’ai le privilège de pouvoir compter sur des personnes exceptionnellement compétentes, motivées et loyales. Sans la confiance que je leur accorde, sans la possibilité de déléguer des tâches, des responsabilités et des compétences selon les niveaux, ma tâche serait insoluble. Envoyé par SMS

Comment déconnectez-vous du travail ? Envoyé par SMS

Dans la mesure du possible, avec ma famille et mes proches. Avec mes amis dans la nature, autour d’un bon repas avec des discussions agréables. Dans le sport.

Qu’est-ce qui vous énerve ? Envoyé par SMS

Ce qui m’énerve en résumé : l’abus de confiance, le manque de loyauté, la prétention, les fumistes, les donneurs de leçons, les ignorants et parfois mon penchant pour le perfectionnisme. Envoyé par SMS

Bref portrait

Martin Sonderegger est le directeur général de l’armement d’armasuisse depuis 2015. Il est responsable du développement, de l’évaluation, de l’acquisition et de l’élimination de systèmes et de matériel pour l’armée et d’autres clients, ainsi que de la planification et de l’acquisition des immeubles du Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports DDPS.