print preview

L’infrastructure de mesure unique d’armasuisse Sciences et technologie

armasuisse Sciences et Technologies (S+T) dispose d’une multitude de structures et de laboratoires à des fins d’évaluations techniques et de projets de recherche. Voici un aperçu de son infrastructure unique en son genre.

Elianne Egli, Innovation et processus, Science et technologie

Chambre anéchoïque

Maquettes d'avions dans la chambre anéchoïque de Thoune
Les mesures radar ont lieu dans la chambre anéchoïque, un environnement contrôlé où les perturbations sont réduites au minimum.

Les parois de la chambre anéchoïque d’armasuisse S+T à Thoune absorbent la quasi-totalité des ondes électromagnétiques. Cette propriété singulière permet de mesurer le rayonnement des ondes électromagnétiques ou leur diffusion sur des objets dans des conditions idéales, et donc contrôlables. Les influences atmosphériques et la rétrodiffusion par des objets tiers peuvent être exclues dans une large mesure, rendant les résultats reproduisibles et comparables. Ce dernier point est important pour caractériser et rendre comparables les différentes valeurs de rayonnement électromagnétique de systèmes de communication ou d’exploration, mais aussi pour déterminer les caractéristiques de rétrodiffusion de cibles potentielles.

La chambre anéchoïque sert typiquement aux mesures suivantes :

  • Mesures de la surface équivalente radar (mesures RCS) (petits modèles, drones, corps de référence, véhicules militaires)
  • Mesure des caractéristiques directionnelles d’antennes
  • Caractérisation de matériaux de camouflage radar (filets et revêtements)
  • Mesures de radars à ouverture synthétique

Place de mesure pour antennes de Witzwil

Un hélicoptère se trouve sur la table tournante de la station de mesure d'antennes de Witzwil.
La plaque tournante de la place de mesure pour antennes de Witzwil permet également d’étudier les objets trop volumineux pour le laboratoire fermé.

La place de mesure de Witzwil convient aux objets trop grands pour la chambre anéchoïque ou aux fréquences pour lesquelles elle n’est pas adaptée. Ce site est équipé d’une plaque tournante permettant d’accueillir des objets volumineux ainsi que d’une tour et d’un local de mesure. Adaptée aux mesures d’antennes dans le champ de fréquences VHF/UHF, l’installation se prête à la détermination de diagrammes d’antennes ainsi qu’à la caractérisation de propriétés radiogoniométriques.

Laboratoire de guerre électronique (laboratoire CGE)

Instruments de mesure de précision et simulateurs dans le laboratoire CGE de Thoune
Le laboratoire CGE de Thoune étudie des systèmes selon les critères de la guerre électronique grâce à des appareils de mesure de précision et à des simulateurs.

La guerre électronique (CGE) consiste à repérer et à interpréter les émissions électromagnétiques de l’adversaire. L’un des objectifs est de contraindre celui-ci à revoir ses intentions à la baisse grâce au brouillage, à la duperie et au camouflage. Si dans le domaine visuel, les tenues de camouflage et autres chars attrape sont de mise, dans celui de la guerre électronique, on tente par exemple d’amener l’adversaire à faire fausse route, mais aussi de déceler les fausses pistes qu’il a lui-même laissées. Par analogie avec le domaine très illustratif du camouflage optique et de la déception (par exemple, les combinaisons de camouflage ou les mannequins blindés), la guerre électronique tente également d'attirer l'ennemi sur une fausse piste dans le spectre des radars et des fréquences radio, par exemple, et de détecter les pistes posées de manière incorrecte par l'ennemi.

L'instrumentation étendue et technique du laboratoire CGE permet de tester et d'examiner les systèmes en fonction des critères pertinents de la guerre électronique. 

Un conteneur de mesure mobile permet également de mesurer de grands systèmes fixes sur le terrain.

Laboratoire d’optronique à Thoune

Gros plan d'un objectif de caméra optique
Le laboratoire d’optronique permet de mesurer des dispositifs tels que des jumelles ou des caméras thermiques.

armasuisse S+T dispose d’un laboratoire d’optronique moderne à Thoune pour déterminer les caractéristiques spécifiques d’appareils optroniques (jumelles, intensificateurs de lumière résiduelle, etc.) et de matériaux de camouflage actuels. Des sources de lumière et de lasers ainsi que des détecteurs en tous genres peuvent y être examinés de manière expérimentale dans le spectre électromagnétique adéquat. Les caractéristiques spectroscopiques de matériaux sont par ailleurs analysées.

Les mesures suivantes sont notamment réalisées au sein du laboratoire d’optronique de Thoune :

  • Vérification des performances et des limites d’appareils de vision nocturne et de systèmes d’exploration infrarouge (IR) modernes
  • Clarifications d’aspects relevant de la sécurité en rapport avec les lasers et les sources de lumière à haute intensité (comme les lunettes de protection contre les pointeurs laser)
  • Examens spectroscopiques de matériaux de camouflage (filets, tenues de camouflage, sets de camouflage mobiles)

Laboratoire High Power Electromagnetic (HPE) de Spiez

Un réservoir se trouve à l'extérieur du laboratoire HPE de Spiez.
Le laboratoire HPE de Spiez permet de simuler et générer la foudre afin d’étudier la sécurité des systèmes.

Um Geräte und Systeme vor grossen elektromagnetischen Feldimpulsen und vor elektrischen (Ent-)Ladungen wie beispielsweise einem Blitzeinschlag zu schützen, können im High Power Electromagnetic (HPE) Labor in Spiez verschiedene grosse elektrische Ladungen mit HPE Bedrohungen künstlich erzeugt und simuliert werden.

Das HPE Labor verfügt über moderne Einrichtungen für nukleare elektromagnetische Impuls (NEMP)-Simulationen. Neben diesen Simulatoren bestehen gleichzeitig weitere Simulationsanlagen und Generatoren mit den passenden Messeinrichtungen um Blitz-, NEMP- und HPE-Umgebungen zu simulieren und zu messen.

Im HPE Labor in Spiez werden beispielsweise folgende Versuche und Messungen vorgenommen:

  • Sicherheitsrelevante Störfestigkeits-versuche und -untersuchungen sowohl in militärischen als auch zivilen Anwendungsgebieten von starken elektromagnetischen Feldern
  • Prüfung entsprechender Schutzmassnahmen und Messung der Schirmwirkung
  • Beurteilung von Elektromagnetische Verträglichkeit (EMV)-Massnahmen in Form von Site-Surveys

Laboratoire des explosifs

Élaboration de munitions dans le laboratoire d'explosifs d'armasuisse S+T
Priorité à la sécurité au sein du laboratoire des explosifs. Celui-ci a été conçu spécialement pour la manipulation de matières explosives et de produits chimiques.

Le laboratoire des explosifs d’armasuisse S+T est conçu pour l’analyse de matières explosives (explosifs, agents propulseurs, engins pyrotechniques), la détermination de leur stabilité et des conséquences de leur vieillissement, ainsi que l’examen des aspects liés à la sécurité et à l’environnement.

Munitions et explosifs sont démontés en toute sécurité au sein du laboratoire. L’accent est mis sur l’examen des composants et la simulation de processus en rapport avec les armes et les munitions.

Plus d'informations

Vous trouverez de plus amples informations sur les autres installations de mesure et d’essai d’armasuisse S+T sur Internet

Installations de mesure et d’essai armasuisse S+T