print preview

Le système de défense sol-air suisse Patriot

Grâce à Patriot, la défense sol-air de longue portée est capable de protéger des secteurs de manière autonome ou en combinaison avec les avions de combat, et de lutter en première ligne contre des cibles dans l’espace aérien moyen et supérieur. Les catégories de cibles incluent des missiles de croisière, des engins aériens non habités, des avions et des missiles. En parallèle, Patriot apporte une grande contribution à l’établissement de la situation aérienne.

Markus Graf, chef de projet DSA LP, domaine de compétences Systèmes aéronautiques

Système de défense sol-air de longue portée : Patriot
Patriot de Raytheon, États-Unis
© Raytheon USA

 

Les systèmes de défense sol-air sont composés d’un échelon de coordination et d’une ou plusieurs unités de feu. L'échelon de coordination est appelé Tactical Operation Center Coordination (TOC-C) et a les tâches suivantes :

  • Dans son domaine de compétence, le TOC-C mène la lutte efficace et effective contre des cibles aériennes avec les acteurs subordonnés, terrestres et aériens, assignés à la défense aérienne.
  • Dans son domaine de compétence, le TOC-C élabore avec l’ensemble des informations à disposition concernant la situation de l’espace aérien l’image de la situation aérienne locale pertinente pour la DSA.
  • Le TOC-C agit sur place en tant qu’élément de coordination entre la défense sol-air et la centrale d’engagement de défense aérienne ainsi que les unités voisines dans les airs et au sol.

Une unité de feu se compose principalement des éléments suivants :

  • Un poste de commandement, appelé Tactical Operation Center Execution (TOC-E).
  • Un capteur multifonction avec son alimentation électrique correspondante.
  • Un ou plusieurs lanceurs (en anglais : Launcher), chacun chargés avec quatre missiles .

L’unité de feu de longue portée (LP) a les tâches suivantes :

  • L’unité de feu LP lutte de manière autonome ou sur commande contre des cibles aériennes.
  • A l’aide de moyens de reconnaissance électroniques, l’unité de feu LP acquiert des informations sur l’espace aérien. En plus de servir à sa propre utilisation, ces informations sont transmises au TOC-C.

Aux deux échelons s’ajoutent également d’autres éléments pour la communication, le ravitaillement, la remise en état et la maintenance.

Exigences du DDPS

Pour couvrir la surface de 15 000 km2 exigée par le DDPS, quatre unités de feu Patriot sont nécessaires. La défense de ces 15 000km2 peut être assurée en au moins deux surfaces à couvrir séparément.. La répartition des unités de feu sur les deux surfaces à couvrir sera réalisée en fonction de la situation.

Pour la réserve de roulement logistique, une unité de feu supplémentaire est acquise, avec chacun des composants principaux (TOC-C, TOC-E, radar multifonction, générateur, lanceur).

Illustration des unités de feu 1-4
Pour couvrir la surface de 15 000 km2 exigée par le DDPS, quatre unités de feu Patriot sont nécessaires.

 

La configuration du système d’armement Patriot qui a été évaluée correspond à celle utilisée actuellement par l’US Army. S’agissant des missiles, la Suisse a décidé d’opter, sur la base de l’analyse des capacités et du domaine d’engagement prévu, pour le type GEM-T de Raytheon. Patriot sera livré avec des solutions de mobilité certifiées selon les normes européennes et satisfera aux prescriptions correspondantes pour l’admission à la circulation routière en Suisse. Patriot dispose d’un plan de développement prédéfini grâce auquel il est possible de garantir que le système sera également prêt pour faire face aux nouvelles menaces des prochaines décennies.