print preview

Centre suisse des drones et de la robotique (CSDR)

Le Centre suisse des drones et de la robotique du DDPS (CSDR DDPS) soutient l’Armée suisse ainsi que d’autres autorités en matière de robotique dans le domaine de la sécurité. Il constitue le service spécialisé suisse pour toutes les questions relatives aux technologies de drones et de robots dans le contexte de la sécurité nationale.

Recherche et innovation

Une libellule futuriste se tient sous un microscope sur lequel est gravé W+T. La libellule se tient sur un verre qui a les contours de la Suisse.

Le CSDR DDPS met en œuvre le programme de recherche « Systèmes sans pilote / robotique » dans le cadre de l’activité de recherche d’armasuisse S+T. En parallèle, le CSDR s’engage en faveur de l’innovation robotique suisse dans les tâches de sécurité.
 

ARCHE

Vue par drone de tous les participants à l'Arche, qui se tiennent en demi-cercle. En arrière-plan, on peut voir la pelleteuse marchante Menzi Muck.

ARCHE (Advanced Robotic Capabilities for Hazardous Environments) vise à évaluer le niveau de maturité technologique et les possibilités d’application de la robotique suisse en matière d’aide en cas de catastrophe.

Infrastructure

ARCHE 2018 Robot de secours

Composante d’armasuisse S+T, le CSDR DDPS dispose d’équipements et d’infrastructures uniques permettant de tester et d’évaluer les systèmes robotiques.

Transfert technologie et missions

Une personne se tient à une table, devant elle, sur la table, se trouve un petit robot avec des roues. L'image est divisée en deux. Sur le côté gauche, la personne porte une combinaison de laboratoire bleue et un masque d'hygiène. Elle tient un appareil contre le robot. Sur le côté droit, la personne porte une tenue de combat militaire. Derrière elle, un incendie est en train d'être éteint.

Les robots prometteurs, fruits de la recherche et de l’innovation, doivent être déployés plus rapidement et en plus grand nombre. Des robots sur la terre ferme, dans les airs et sur l’eau doivent aider les forces d’intervention à accomplir leurs missions.

ARDET

Drone au sol avant le décollage

Au travers d’ARDET (Advanced Robotic Detachements), le CSDR soutient des unités de l’Armée suisse en vue de faire face à des événements extraordinaires au moyen de nouvelles plateformes robotiques.

SAB et partenaires

Les différents partenaires du CSDR sont identifiés sur la carte de la Suisse.

Le CSDR DDPS est soutenu par une multitude de partenaires dans le monde de la recherche et de l’industrie, ainsi que par un « Strategic Advisory Board » (SAB). Les travaux de nos partenaires jouent un rôle primordial dans l’accomplissement de notre mission en tant que service spécialisé.

Déclaration concernant les systèmes d’armes autonomes

Pour des raisons d’ordre juridique et moral, le CSDR ne mène délibérément aucun projet de recherche en lien avec l’utilisation de systèmes d’armes autonomes. Des recherches sont cependant dirigées sur les possibilités de défense contre ces systèmes afin d’évaluer la menace et les risques associés.

cf. Stratégie de maîtrise des armements et de désarmement 2022–2025

Équipe

De g. à d. : Joseph Boucher, Dr. Tonya Müller, Pascal Vörös, Dr. Markus Höpflinger, Kai Holtmann, Marc Avondet
De g. à d. : Joseph Boucher, Dr Tonya Müller, Pascal Vörös, Dr Markus Höpflinger, Kai Holtmann, Marc Avondet

Actuellement, le CSDR est organisé autour d’une équipe de base composée de six personnes. Le CSDR accomplit sa mission en appui aux collaborateurs d’armasuisse S+T et au réseau de la recherche et de l’industrie suisse en matière de robotique.

Articles web

18.05.2022

CSDR Podcast Vidéo
Illustration champ de ruines avec pelleteuse, anymal, robot, drones et personnes

Un podcast vidéo de la Digital Society Initiative (DSI) et du Centre suisse des drones et de la robotique (CSDR DDPS) d’armasuisse Sciences et technologies s’interroge sur les raisons pour lesquelles l’Armée suisse pourrait un jour engager des robots de sauvetage. Les questions techniques, éthiques et juridiques qui s’y rapportent sont également expliquées.

01.02.2022

Éthique et systèmes robotiques autonomes
Pascal Vörös, à gauche sur la photo, et Daniel Trusilo, à droite sur la photo, sont assis face à face sur un escalier dans le village de l'armée de Wangen an der Aare.

Qui est responsable des actes et des décisions des systèmes autonomes ? Daniel Trusilo étudie l’utilisation des systèmes robotiques autonomes dans le cadre de conflits. Dans cette interview vidéo, il explique pourquoi il convient de s’interroger quant à la dimension éthique de l’utilisation de systèmes robotiques autonomes dans des applications de sécurité.

24.01.2022

Remise d'un engin de chantier robotisé à l'armée
Sept personnes, portant aussi bien des habits civils que des vêtements de protection orange, se tiennent dans un dépotoir à alluvions des CFF, devant la pelle mécanique sur chenilles automatisée Armeno.

Le 16 décembre 2021, armasuisse Sciences et technologies (S+T) a remis un engin de chantier robotisé à la formation d’application du génie et du sauvetage/NBC de l’Armée suisse. L’événement s’inscrivait dans le cadre d’un essai réunissant les CFF, l’EPF Zurich, armasuisse S+T et d’autres partenaires. Le déblaiement d’un dépotoir à alluvions par cet engin de chantier piloté à distance et assisté par ordinateur y a été présenté.

19.07.2021

ARCHE 2021 − La robotique suisse au service de l’aide en cas de catastrophe de demain

La semaine d’intégration ARCHE (Advanced Robotic Capabilities for Hazardous Environments) a été organisée pour la quatrième fois dans le village d’exercice unique en son genre de Wangen an der Aare. Cette semaine permet entre autres d’évaluer l’aptitude à l’usage de la robotique suisse pour l’aide en cas de catastrophe de demain. Pendant une semaine, 19 équipes de recherche suisses ont eu l’occasion de tester leurs systèmes dans un environnement proche de la réalité sur le site d’instruction des troupes de sauvetage.

10.08.2020

Baptême du feu pour le démonstrateur de recherche «ARMANO»
Présentation des commandes à distance d’« ARMANO » à un machiniste.

Quelque 3500 tonnes brutes de restes de munitions subsistent sous les éboulis de l’ancien dépôt de munitions de Mitholz. armasuisse, Sciences et technologies, étudie actuellement la manière dont des outils robotiques pourraient contribuer à l’évacuation de ces munitions.


Centre suisse des drones et de la robotique (CSDR) Feuerwerkerstrasse 39
3602 Thoune
Tél.
+41 58 468 27 78

E-Mail

Responsable du CSDR, Dr Markus Höpflinger

Lutte contre les drones Bure 2021

Émission télé

Keyvisual Einstein

Le magazine scientifique « Einstein » de la SRF s'est penché sur la manière dont les drones et les robots permettent de sauver des vies. Parmi les intervenants figuraient notamment le Centre suisse des drones et de la robotique d’armasuisse S+T ainsi que la formation d’application du génie et du sauvetage/NBC.

Regardez maintenant (en allemand)