print preview

Retour Message et Manifestation


L'OTAN apporte un précieux soutien technique à la Suisse dans le domaine des munitions

Depuis son adhésion au « Centre d'information et d'analyse sur la sécurité des munitions de l'OTAN » en 2021, la Suisse profite des nombreuses ressources techniques et du précieux soutien fourni par les experts internationaux dans le domaine des munitions. Cela permet notamment de valider et de compléter les expertises internes, afin d’améliorer la sécurité des personnes et du matériel. Une visite des infrastructures d’armasuisse Sciences et technologies par le comité directeur du MSIAC s’est déroulée en octobre dernier dans le cadre d’une séance de travail organisée en Suisse.

31.10.2022 | Dr Patrick Folly, Matières explosives et Surveillance des munitions, armasuisse Sciences et technologies

Photo de groupe des membres du groupe MSIAC de l'OTAN
Visite des infrastructures d’armasuisse S+T par le comité directeur du MSIAC le 12 octobre 2022.

Le « Centre d'information et d'analyse sur la sécurité des munitions de l'OTAN » — plus connu sous son abréviation anglaise MSIAC dérivée de « NATO Munitions Safety Information Analysis Center » —est financé et dirigé par ses pays membres. Il a pour objectif d'aider les nations à améliorer la sécurité des personnes et du matériel dans le domaine des munitions, notamment en réduisant ou en éliminant les facteurs de risque pouvant mener à une explosion. Pour aider les pays membres à atteindre cet objectif, le centre rassemble, analyse et échange des informations liées à la sécurité des munitions. Ainsi, au fil des ans, le MSIAC a joué un rôle central en facilitant la conception, le développement, l’acquisition et l’utilisation de munitions plus sûres. De plus, il travaille en étroite collaboration avec le groupe OTAN sur la sécurité des munitions (AC/326) afin de faciliter l'élaboration de politiques et de normes visant à assurer l'interopérabilité et la normalisation en matière de sécurité des munitions.

Des réponses spécifiques aux problématiques de la Suisse

Chaque pays membre peut adresser des demandes techniques qui seront traitées par les experts technologiques – connus sous la dénomination anglaise « Technology Senior Officer » (TSO). Cela permet à chaque nation de poser des questions relatives à la sécurité des munitions qui leur sont spécifiques. Lorsque la situation l’exige et que les conditions cadres le permettent, les experts du MSIAC se tournent également vers les experts d’autres pays membres afin de répondre aux questions posées. Le MSIAC a par ailleurs développé des instruments mis à disposition des pays membres, dont on peut citer comme exemple : une base de données concernant les accidents impliquant des munitions dans le monde, un compendium sur les matériaux énergétiques connus, un logiciel d'évaluation de la sécurité des munitions ou un outil de prédiction des réactions explosives dédié aux munitions dites insensibles.

La Suisse est récemment devenue membre du MSIAC

En décembre 2021, la Suisse est devenue membre du MSIAC et profite pleinement des informations, des outils et des compétences des experts technologiques mis à disposition. C’est le cas dans plusieurs domaines qui touchent différentes institutions au sein de notre département. Le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) utilise par exemple les outils et les compétences proposés par le MSIAC dans le cadre du stockage des munitions. De plus, la Suisse profite d’un accès à tous les rapports rédigés jusqu’à aujourd’hui, qui contribuent à résoudre des problématiques actuelles au sein du DDPS. Dans le domaine spécifique de la surveillance de la munition et, de manière plus large, dans le cadre de nouvelles technologies en matière de munition, armasuisse Sciences et technologies (S+T) utilise activement les ressources citées précédemment pour valider, compléter et améliorer son expertise interne.

En octobre 2022, le comité directeur du MSIAC s’est réuni en Suisse

Rapidement après l’adhésion de la Suisse au MSIAC, le comité directeur avait exprimé l’intérêt de visiter les infrastructures disponibles dans notre pays.  Afin de répondre positivement à cette demande, une séance de travail du comité directeur du MSIAC a été organisée à Thoune le 12 octobre 2022. A cette occasion, les membres du comité ont donc également visité les laboratoires et pu découvrir les nombreux équipements de test d’armasuisse S+T.

Grâce à ce nouveau partenariat avec le MSIAC, la Suisse pourra continuer d’améliorer la sécurité de ses munitions et compter sur un précieux soutien technique. Cela permet de garantir que les expertises suisses sont en adéquation avec les pratiques internationales actuelles.

Pour toute question technique, veuillez vous adresser au Dr. Patrick Folly, armasuisse Sciences et technologies, domaine spécialisé matières explosives et surveillance des munitions, patrick.folly@ar.admin.ch.


Retour Message et Manifestation