print preview Retour Message et Manifestation

Créer des mots pour inventer le futur

À mesure qu’une langue évolue, des mots sont créés tandis que d’autres disparaissent. Ce faisant, la langue répond aux besoins de ses locuteurs à un instant donné. Créer un mot implique donc d’anticiper ces besoins et, par conséquent, de se projeter dans un futur. Le programme de recherche Prospective Technologique d’armasuisse Sciences et Technologies (S+T) traite les questions de ce type.

24.08.2020 | armasuisse Sciences et technologies, Dr. Quentin Ladetto

L’identiviste est spécialisé dans l’identification des combattants ennemis, au moyen de dispositifs d’identification spéciaux.
L’identiviste est spécialisé dans l’identification des combattants ennemis, au moyen de dispositifs d’identification spéciaux. Création : M. Olivier Fontvieille

La multitude de nouveaux mots qui ne cessent d’intégrer notre langue montre bien que le futur se réinvente en permanence. Il apparaît clairement que ce processus concerne également l’armée. Comme tous les secteurs d’activités civiles, les forces armées sont en pleine mutation. En témoignent les nouveautés et innovations toujours plus nombreuses, tant en matière de systèmes que d’équipements, de capacités ainsi que de nouveaux métiers de l’armée. Il s’agit donc de s’appuyer sur le contexte actuel et d’anticiper les évolutions rendues possibles par les développements technologiques, afin d’imaginer des futurs possibles.

Le dico du soldat du futur

Visant à anticiper et à mieux comprendre les opportunités et menaces qu’un futur présenterait pour l’armée, le projet « Dico du soldat du futur » est né dans le cadre du programme de recherche « Prospective technologique » d’armasuisse S+T. Quentin Ladetto, responsable de ce programme, s’est associé à Anne-Caroline Paucot, écrivaine-prospectiviste, pour créer un dictionnaire en ligne destiné à orchestrer une réflexion collaborative sur le thème du soldat du futur.

Ce projet ne se concentre pas sur une arme en particulier, mais considère le soldat dans sa globalité. À quoi pourrait ressembler l’équipement du soldat du futur ? De quels moyens disposera-t-il ? Quels seraient ses domaines d’activité ? Quelles menaces et quels risques faut-il gérer ? Le projet « Le dico du soldat du futur » n’analyse pas la probabilité que ces éléments se concrétisent, mais élabore des scénarios prospectifs associés à des néologismes. À ces mots se joignent des exemples d’activités présentant des recherches permettant d’affirmer, parfois avec étonnement ou émerveillement, que demain est déjà bien présent (c’est déjà demain !). Cette réflexion prospective permet de réfléchir dès aujourd’hui aux futurs possibles, probables, souhaitables, mais encore insaisissables, que l’armée se devrait d’affronter.

À chaque néologisme formé correspond aussi une définition et une analyse des défis technologiques, éthiques et sociologiques susceptibles d’en résulter. Le mot « identiviste » fournit un petit aperçu du travail réalisé par ce dico du soldat du futur :

Exemple de création du mot « identiviste »

Identiviste : combinaison d’identification et de spécialiste. L’identiviste est spécialisé dans l’identification des combattants ennemis, notamment au sein de la population civile, au moyen de dispositifs d’identification spéciaux.

L’identiviste utilise des méthodes diverses pour identifier un ennemi :

  • La reconnaissance faciale : les traits du visage, l’iris, etc.
  • L’analyse des mouvements : la démarche, le rythme cardiaque, la circulation sanguine, etc.
  • La voix
  • L’identification des odeurs et des substances dégagées par le corps, comme la sueur

La boîte à outils de l’identiviste comprend :

  • Des capteurs d’informations : caméra, laser, enregistreur, etc.
  • Des bases de données
  • Une intelligence artificielle qui fait le lien entre les informations collectées et celles qui sont stockées.

Dans un second temps, le dico donne vie à ces néologismes en les plaçant dans une future situation potentielle. Chaque mot est alors illustré par de courts récits sous la forme d’« Actualités du futur ».

Approche coopérative

Créer des mots implique nécessairement de travailler dans une langue en particulier. Pour le « Dico du soldat du futur », c’est le français qui a été retenu. Les travaux prennent la forme d’un processus coopératif, qui donne lieu chaque semaine à la publication d’un mot et d’une illustration correspondante sur un blog. Les lecteurs ont la possibilité de soumettre des commentaires, des propositions ou de faire d’autres réflexions sur le sujet.

Le 26 mai 2020, un atelier virtuel a été organisé avec le concours de l’agence française de l’innovation de défense (AID) afin d’élaborer d’autres néologismes sur le thème du « soldat du futur ». L’événement a réuni plus de 40 experts francophones aux profils les plus divers, dont des collaborateurs du « Defence Science and Technology Laboratory » (DSTL) britannique, de l’ambassade de Suisse à Paris, ainsi qu’un général français à la retraite. Complété par la participation d’Emmanuel Chiva, directeur de l’AID, cet atelier en ligne s’est distingué par un excellent dynamisme créatif. Il a permis d’élaborer une trentaine de nouveaux concepts de mots qu’il importe désormais de décrire et de placer dans leur contexte.

Près de quarante néologismes sur le thème du « soldat du futur » seront réunis à la fin de l’année dans un livre publié en français. Vous trouverez de plus amples informations sur le projet sous

Sciences et Technologies Gestion de la recherche
et de recherche opérationnelle
Dr. Quentin Ladetto
Feuerwerkerstrasse 39
CH-3602 Thun
Tél.
+41 58 468 28 09

E-Mail