print preview

Retour Aperçu, messages, manifestations


Atelier de recherche helvético-allemand ISTAR organisé à Thoune

Les 15 et 16 novembre 2022, armasuisse Science et technologies a organisé à Thoune un atelier de recherche de deux jours réunissant ses partenaires allemands et suisses. La rencontre visait notamment à échanger sur des sujets comme le procédé radar cognitif, la détection des drones ou encore le camouflage moderne. Les participants à l’atelier ont également visité les laboratoires des domaines spécialisés Communication et protection électromagnétique et Senseurs.

12.12.2022 | Peter Wellig, Gestion de la recherche et recherche opérationnelle, armasuisse Science et technologies

Les participants à l’atelier de recherche prennent la pose devant le bâtiment d’armasuisse Science et technologies, à Thoune
Les participants au 16e atelier de recherche ISTAR devant le bâtiment principal d’armasuisse Science et technologies, à Thoune.

Peter Wellig, responsable du programme de recherche chez armasuisse Science et technologies (S+T), a accueilli le 15 novembre dernier à Thoune quelque 40 participants à la coopération en matière de recherche venus d’Allemagne et de Suisse. Pour la première fois depuis trois ans et pour sa 16e édition, l’atelier helvético-allemand a pu se dérouler en présentiel. Durant deux jours, les participants ont partagé leurs points de vue sur leurs activités communes relatives au domaine ISTAR (Intelligence, Surveillance, Target Acquisition and Reconnaisance) dans le cadre de sept groupes de travail et de présentations plénières. Radars imageurs (Synthetic Apertur Radar, SAR), radars passifs, procédé radar cognitif, capteurs hyperspectraux, détection de drones et camouflage moderne étaient au cœur des discussions. L’échange et les présentations ont également porté sur les premiers résultats prometteurs des diverses expériences de recherche menées en commun cette année. À l’issue de l’atelier, les participants ont été invités à visiter les laboratoires des domaines spécialisés Communication et protection électromagnétique et Senseurs d’armasuisse S+T.

Collaboration internationale entre offices d’acquisition et instituts de recherche

La coopération en matière de recherche entre l’Allemagne et la Suisse dans le domaine ISTAR repose sur quatre accords techniques entre les deux autorités chargées de l’acquisition que sont l’Office fédéral de l’armement (armasuisse) et l’Office fédéral allemand des équipements, des technologies de l’information et du soutien en service de la Bundeswehr (BAAINBw). Cette coopération vise à exploiter les synergies et à favoriser l’échange de connaissances, notamment sous la forme d’évaluations communes de capteurs de recherche sur le terrain. Du côté suisse, les contributions sont coordonnées par les deux programmes de recherche Reconnaissance et surveillance et Communication d’armasuisse S+T. Du côté allemand, la tâche revient aux services Wehrtechnische Dienststelle für Informationstechnologie und Elektronik (service de défense pour les technologies de l’information et l’électronique) à Greding, et Wehrtechnische Dienststelle für Schutz- und Sondertechnik (service de défense pour les techniques de protection et les techniques spéciales) à Oberjettenberg. Le projet implique également des chercheurs des universités de Berne et de Zurich, ainsi que de trois instituts Fraunhofer. Le transfert des connaissances est assuré par des chefs de projets scientifiques d’armasuisse S+T, qui participent à l’atelier annuel et prennent part à des expériences ou projets de recherche portés par les deux pays.

Le prochain atelier se déroulera en novembre 2023 en Allemagne sous la houlette de chercheurs du Fraunhofer Institut für Optronik, Systemtechnik und Bildauswertung (IOSB) basé à Ettlingen (DE).


Retour Aperçu, messages, manifestations