print preview Retour Aperçu, messages, manifestations

Mise en place d’un environnement test avec « Lab as a Service »

Les systèmes de communication et de conduite doivent fournir sans délai des informations à l’ensemble des niveaux de commandement. Les évaluations et les tests permettent de s’assurer que les contraintes militaires et légales des systèmes sont respectées. Grâce à « Lab as a Service », ces évaluations peuvent désormais être réalisées plus rapidement et avec moins de ressources.

29.09.2020 | Domaine spécialisé Communication et protection électromagnétique, Dr. Raphael Rolny

Ordinateurs connectés à des serveurs et à des réseaux. Dans un nuage de pensées au-dessus du serveur, les composants militaires sont reliés entre eux.
Grâce à « Lab as a Service », les réseaux de communication complexes peuvent être facilement contrôlés à distance.

Lorsque les systèmes de communication sont évalués, ils sont contrôlés selon différents critères. Notamment

  • la modularité : extension des réseaux pour couvrir toute la zone d’engagement de la Suisse
  • la dégradation : comportement des systèmes restants lorsque des parties d’un réseau sont défaillantes
  • et le comportement dynamique des grands réseaux.

Le contrôle de ces critères nécessite des scénarios de test complexes dans de très grands réseaux.

Ces scénarios de test complexes ne peuvent être réalisés que dans un environnement automatisé avec des émulations virtuelles basées sur des logiciels, c’est-à-dire l’imitation des fonctions de systèmes réels, afin de les exploiter en grand nombre sur un serveur informatique et de les contrôler intégralement.

La combinaison de ces systèmes virtuels avec certains dispositifs matériels physiques permet de mettre en œuvre de grands réseaux qui se comportent de manière réaliste. La coordination et l’orchestration de tels scénarios de test ne seraient pas gérables «manuellement », et l’exploitation d’un grand nombre de systèmes de communication réels n’est pas envisageable sur le plan économique dans la phase d’évaluation.

Dans cette optique, le domaine spécialisé « Communication et protection électromagnétique » d’armasuisse Sciences et Technologies a réalisé le concept « Lab as a Service » dans un environnement de test spécialement développé pour les évaluations et essais en cours. Grâce à cette infrastructure télécommandée, les principaux objectifs sont atteints :

  • Réalisation de réseaux plus vastes avec la combinaison de composantes virtuelles et physiques
  • Réduction massive des ressources matérielles et humaines nécessaires à l’exécution des scénarios de test
  • Diminution de la charge de travail pour répéter les tests

Le grand avantage de ce concept réside dans le fait que l’infrastructure requise, en particulier les serveurs informatiques, peut être étendue de manière à ce que les tests et les essais puissent être réalisés de n’importe où. Jusqu’à présent, ils n’avaient eu lieu que sur site– en laboratoire ou sur le terrain. Grâce au contrôle à distance, il est désormais possible d’effectuer les tests en télétravail. Cette expérience s’est révélée très utile au cours des derniers mois, ce qui a eu un impact positif sur l’évaluation actuelle.

À l’avenir, ce nouvel environnement de test permettra d’examiner dans le cadre de projets l’ensemble de l’infrastructure de télécommunications de l’armée, y compris les futurs systèmes de conduite et d’information et autres applications. Il permettra de tester différents systèmes de communication en réseau plutôt qu’individuellement. D’autres systèmes seront également testés et évalués de cette manière par la suite.