print preview Retour Aperçu, messages, manifestations

Place d’armes Coire: les travaux de protection contre les incendies à la butte de tirs de Calanda sont poursuivis

Cet hiver, et pour la septième fois depuis 2004, une partie de l’herbe restante sous la butte de tirs de Calanda de la place de tir Rheinsand à Coire sera brûlée de manière contrôlée. Les incendies potentiels ne pourront alors pas se propager, ce qui augmente considérablement la sécurité lors des exercices de tir.

26.11.2020 | armasuisse Immobilier, Communication

Calanda Abbrand 2020 Helikopter
Herbe sèche en feu à la Calanda, novembre 2020

Sur la butte de tirs de Calanda exposée au sud, la situation propice au fœhn, l’inclinaison de la pente et les exercices de tir sont autant de facteurs sensibles. Ces derniers impliquent un risque d’incendie accru, qui est combattu par des mesures d’entretien exceptionnelles et contrôlé par un dispositif adapté des pompiers. Depuis 2004, le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) brûle de manière contrôlée et sous surveillance technique des parcelles de terrain pendant les mois d’hiver afin de minimiser les risques d’incendie lors des exercices de tir de combat de l’armée.

Depuis l’hiver 2003/04, les incendies contrôlés sont autorisés par le DDPS pour une période limitée de six ans dans des conditions très strictes. Le brûlage de l’herbe ancienne empêche le démarrage d’un éventuel incendie causé par les tirs. Ceci augmente la sécurité des pâturages et des forêts environnants contre les incendies.


Le pâturage par les moutons améliore la sécurité incendie et préserve la biodiversité

Le nombre d’incendies spontanés est continuellement réduit grâce à une meilleure gestion des pâturages, bien que le pâturage par les moutons encadrés par des chiens de garde, qui est important pour la protection contre les incendies et la conservation de la nature, soit malheureusement toujours et encore entravé par des personnes en quête de loisirs. Le pâturage par les moutons réduit la végétation inflammable pendant les mois d’été. De cette façon, seules les zones qui ont été laissées avec des quantités particulièrement importantes de biomasse doivent être brûlées de manière contrôlée.

Le suivi des succès montre que la diversité des espèces végétales sur les zones brûlées peut augmenter et que la valeur écologique des différentes zones s’est améliorée par rapport à 2004. C’est pourquoi le DDPS poursuit les mesures qu’il a prises précédemment pour réduire chaque année la population importante et donc problématique de grande fougère.

Le Centre logistique de l’armée de Hinwil, la base logistique de l’armée, est chargé de la mise en œuvre des conditions acceptables en termes de sécurité et d’hygiène de l’air. 

 

Downloads

armasuisse Immobilier Guisanplatz 1
CH-3003 Berne
Tél.
+41 58 463 20 20

E-Mail


Heures d'ouverture demandes par téléphone

Lundi - Jeudi
08:00-12:00/ 13:15-17:00

Vendredi
08:00-12:00/ 13:15-16:00