print preview Retour Aperçu, messages, manifestations

Lundi 6 mai 2019

06.05.2019 | armasuisse relations extérieures

Ce lundi 6 mai 2019 a marqué le début de la troisième semaine de formation de la 31e Session Européenne des Responsables d’Armement (SERA), qui en compte quatre au total. La possibilité a été donnée à la Suisse, après les Pays-Bas, d’être le deuxième pays hôte en charge d’organiser pour les participants le programme-cadre d'une semaine.

Ouverture

À 8 heures du matin, près de 80 hauts responsables et futurs cadres du secteur de la défense et de l’armement ont été accueillis à Berne par l’équipe d’armasuisse en charge de l’organisation et les Councillors de Suisse. Après un café de bienvenue et l’enregistrement, le domaine Relation extérieures d’armasuisse a salué les participants, qui avaient fait le voyage de 23 pays européens au total. Pour commencer cette semaine de formation en Suisse, les participants ont pu se détendre quelque peu et se laisser séduire par la beauté de la Suisse et de ses paysages en regardant une petite vidéo.

Programme de la 1re journée

Après la diffusion de la vidéo, Martin Sonderegger, le directeur général de l’armement, a souhaité la bienvenue à toute l’assistance. Dans son exposé, il a parlé de la Suisse en général, de ses particularités, de son système politique, après quoi il a donné un aperçu des tâches et des activités d’armasuisse. En rapport avec le thème officiel « The future of European Defence: how to foster self-determination and counter detrimental influences ? », d’autres exposés du département DDPS ont été proposés lors de cette première journée. Sans oublier l’aspect formation de cette semaine, le premier des trois travaux de groupe a été effectué dans la matinée.
Cette première journée s’est terminée tard dans la soirée avec une photo de groupe officielle.


Citation d’un Counsillor SERA de Suisse 

 Après une phase de préparation intense de plusieurs semaines voire de plusieurs mois, je suis heureux que la semaine suisse de la SERA ait enfin démarré à Berne aujourd’hui. Je me réjouis à l’idée de proposer ces prochains jours le programme intéressant que nous avons élaboré et d’avoir des échanges personnels avec les participants.