Protection de la nature

Cigogne

Le couple de cigognes a pris ses quartiers d’hiver

Après l’envol des cigogneaux pour le sud, le mâle et la femelle cigognes ont été observés pour la dernière fois dans le nid début septembre. Les rapports réguliers en provenance du nid situé dans la Papiermühlestrasse, à Berne, se terminent à présent avec le départ des cigognes.

Ce qu'il s'est passé jusqu'à maintenant

16 août: Depuis la mi-juillet, la maison aux cigognes bernoise est généralement vide dans la journée, parce que les trois cigogneaux ont appris à voler. Ils se sont probablement envolés vers leur quartier d’hiver méridional, laissant derrière eux leurs parents qui ne les rejoindront que plus tard.

5 juin: Cigogne Suisse, avec l’aide active des sapeurs-pompiers professionnels de Berne, a bagué les trois cigogneaux qui ont fait provisoirement les morts. Pendant ce temps, le mâle a quitté son nid, tournoyé attentivement autour de la scène et s’est posé sur le toit voisin, jusqu’à ce qu’il soit rejoint par la femelle qui l’a alors remplacé.

Mai: La progéniture a éclos. Heureuses nouvelles pour le couple de cigognes bernois 2018: jusqu’au début du mois de mai, quatre cigogneaux ont éclos des cinq œufs. Ils étirent leur long cou majestueux et sont nourris avec empressement par leurs parents, à l'abri du soleil et de la pluie, et réchauffés pendant nuit. Depuis le 22 mai 2018, on ne voit malheureusement plus dans le nid le quatrième cigogneau, qui était plus petit et plus faible. Ce «petit dernier» manque à tout le monde et chacun est attristé de sa disparition. En revanche, il est plaisant d’observer la façon dont les trois oisillons restants grandissent et se développent à merveille.

29 avril: C’est dans la nuit de samedi à dimanche, le 29 avril – certainement pris par l’enthousiasme du titre de champion des YB – que le premier cigogneau bernois s’est débarrassé de sa coquille.

25 mars: La femelle cigogne a pondu un œuf tous les deux jours. Le couple de cigognes a couvés les cinq œufs pendant 30 à 32 jours.

21 février: Une deuxième cigogne – le mâle – a aussi rejoint le nid à Berne.

13 février: Encore une fois deux semaines plus tôt que l’année passée, la cigogne femelle baguée à la patte gauche est revenue s’installer dans le quartier nord de Berne.

 

Webcam

Pour la troisième fois consécutivement, déjà, les cigognes se sont installées à Papiermühlestrasse à Berne, concrètement la cheminée d’un bâtiment d’armasuisse Immobilier classé monument historique. La Webcam installée l’année passée sur le toit permet dès maintenant de se faire à toute heure de la journée une idée des hauts et des bas de la vie d’une famille cigognes. Les photos du site www.berner-storch.ch sont actualisées toutes les 5 minutes. L’année passée, la Webcam a attiré jusqu’à 8’000 visiteurs par jour.

 

Brève rétrospective 2016

En mars 2016, et pour la première fois depuis 1950, un couple de cigognes s’est installé en ville de Berne, dans le quartier nord. Cet événement retient l’attention puisqu’après avoir complètement disparu de Suisse, les cigognes blanches restent aujourd’hui très menacées.

 

Après une première saison de nichage malheureuse, le couple avait réintégré son nid bernois à la fin février 2017, à la fin de la saison d’hiver, et bien des gens s’étaient réjouis de voir quatre oisillons éclore à la fin avril. Malheureusement, un seul allait survivre au printemps froid et humide, mais il allait prendre son envol en septembre, en pleine forme après deux mois d’«entraînement». 


Protection de la nature

Depuis 1999, le centre de compétences Nature du DDPS a cartographié les biotopes dignes de protection sur plus de 100 sites militaires et a procédé à l’harmonisation avec l’utilisation par l’armée et par des tiers.

En plaine, la part des biotopes dignes de protection sur les sites militaires est de 13 %, alors qu’elle est de 4 % en moyenne nationale. Pour prévenir l’extinction de nouvelles espèces d’oiseaux, la station ornithologique suisse indique qu’une part de 8 à 12 % de la surface utile agricole est nécessaire.

Sur le terrain des chars de la place d’armes de Thoune, une nouvelle espèce d’oiseau nicheur s’est installée chaque année depuis 1999. Il est ressorti de la comparaison du monitoring de la biodiversité en Suisse avec celui du DDPS qu’il n’y a pas plus d’espèces d’oiseaux nicheurs sur les sites militaires (38 à 40 espèces par km²) que dans les espaces civils. 2/3 des espèces aviaires et végétales menacées selon la liste rouge se développent toutefois mieux sur des sites du DDPS.


Dispositions contraignantes et instruments dans le domaine: Protection de la nature 

Protection de la nature

Toutes



armasuisse Immobilier Blumenbergstrasse 39
CH-3003 Berne
Tél.
+41 58 463 20 20
Fax
+41 58 464 15 61

E-Mail


Imprimer contact

armasuisse Immobilier

Blumenbergstrasse 39
CH-3003 Berne

Voir la carte