print preview Retour armasuisse Immobilier Aperçu

Place d’armes de Herisau-Gossau : un précieux biotope du fait d’une gestion au plus proche de l’état naturel

La place d’armes de Herisau-Gossau est aujourd’hui utilisée de multiples façons. Outre son affectation militaire, le terrain de la place d’armes est devenu une zone de loisirs de proximité pour la population et un précieux cadre de vie pour la faune et la flore. Par leur travail, les exploitations agricoles affermées contribuent à concilier les intérêts les plus divers.

06.10.2020 | armasuisse Immobilier, Communication

 

Une protection de la nature grâce à l’agriculture
Dans le cadre de la construction de la place d’armes, différentes mesures de mise en valeur écologique ont été réalisées entre 1995 et 1997. Elles se sont traduites par des améliorations des biotopes dans les prairies et les pâturages, les bas-marais, les vergers, les lisières et les cours d’eau. Par ailleurs, plusieurs haies, groupes d’arbustes et étangs ont été créés. L’entretien de ces lieux et le respect des mesures écologiques incombent en grande partie aux exploitations affermées du site. Pour l’heure, ce sont six exploitations familiales qui gèrent la surface agricole de 190 hectares de la place d’armes de Herisau-Gossau. Les fermières et fermiers fauchent les prairies selon des cycles définis, laissent à la faune de précieuses bandes herbeuses et entretiennent les lisières et les eaux. Ils pratiquent au quotidien la mise en valeur écologique du site selon les prescriptions du programme «Nature, Paysage et Armée» (NPA). Outre ce programme NPA, les exploitations affermées se sont également regroupées au sein du projet de mise en réseau «Gossau-Andwil-Gaiserwald», ayant pour objectif de préserver les surfaces de promotion de la biodiversité de valeur écologique, tout comme la variété des paysages. Ce projet se recoupe ainsi avec les objectifs du programme de l’armée NPA, ce dont bénéficient l’armée, l’agriculture et, avant tout, la nature.

Un engagement visible
Cette mise en valeur et cet entretien soigneux portent leurs fruits : ainsi, on rencontre de nouveau davantage la pie-grièche écorcheur – oiseau de l’année 2020 – sur le site. Dans le même temps, la population d’insectes s’accroît : de nombreux papillons et orthoptères, dont des espèces en partie menacées de la «liste rouge», ont aujourd’hui élu domicile sur le site de la place d’armes. À leur tour, ces espèces assurent également la survie des oiseaux et petits mammifères. Également menacé, le lièvre commun profite lui aussi de l’agriculture à petites structures. Les prairies d’exploitation extensive et la gestion proche de la nature des lisières et des haies concourent également à l’amélioration.

Lien vers les images

armasuisse Immobilier Guisanplatz 1
CH-3003 Berne
Tél.
+41 58 463 20 20

E-Mail


Heures d'ouverture demandes par téléphone

Lundi - Jeudi
08:00-12:00/ 13:15-17:00

Vendredi
08:00-12:00/ 13:15-16:00