print preview Retour Page d'accueil

Projet de mortier 8,1 cm 19 : succès des tests en tir réel

Dans le cadre de la vérification par la troupe, une démonstration des performances du système a été organisée pour toutes les parties impliquées sur la place de tir du Petit Hongrin. À cette occasion, l’engagement du système de mortier tant isolément que dans le cadre d’une section a fait l’objet d’une démonstration réussie en tir réel. Ses performances sont impressionnantes.

15.09.2021 | Andrea Häsler, Véhicules et alimentation en électricité, DC Systèmes terrestres

Dans le cadre du projet de mortier 8,1 cm 19, le système global de mortier, qui est l’arme d’appui légère et mobile de l’infanterie, fait l’objet d’une nouvelle acquisition et d’une modernisation. De l’acquisition de la cible avec les appareils de vision nocturne les plus modernes (projet WBG / RLV NG) jusqu’à la mise en direction de l’arme, tout est réalisé numériquement. Cela permet d’augmenter la rapidité et la flexibilité tout en réduisant le risque d’erreurs. Outre le mortier, des obus éclairants et nébulogènes ainsi que des obus explosifs et d’exercice ont été évalués et acquis.

Avec le mortier 8,1 cm 19, la troupe se voit dotée d’une arme d’appui impressionnante possédant des capacités partiellement nouvelles.

Il s’agit notamment :

  • de l’appareil de pointage électronique, qui est actuellement unique au monde pour un mortier débarqué ;
  • de la transmission entièrement numérique des données d’acquisition de la cible au départ du coup ; et
  • du logiciel de direction des feux, qui permet un engagement flexible de plusieurs mortiers et une augmentation de la vitesse d’engagement.

Grâce à la première que constitue l’intégration d’un organe de visée électronique autonome sur un mortier portatif, il est possible, en combinaison avec le système de direction des feux, d’augmenter massivement la puissance de feu grâce au Multiple Rounds Simultaneous Impact (MRSI). MRSI signifie que trois obus peuvent être tirés d’affilée d’un même mortier de telle sorte que tous les projectiles arrivent en même temps sur le but grâce à des durées de vol différentes obtenues en calculant exactement les charges et les élévations.