print preview Retour Messages

Le DDPS planifie la construction d'un nouveau radar ASR à Ravoire (VS)

Le DDPS planifie de construire un radar de sécurité aérienne ASR (Airport Surveillance Radar) à Ravoire sur la commune de Martigny-Combe (VS). Ce radar permettra d'améliorer la visibilité dans la vallée du Rhône et d'améliorer la sécurité aérienne. Une procédure ordinaire pour la construction a été ordonnée. Le projet fera ainsi l'objet d'une mise à l'enquête publique.

26.09.2019 | armasuisse Immobilier

Renseignements

Actuellement la visibilité avec le radar existant est limitée au Valais central, ce qui engendre de nombreuses zones d'ombres. D'autre part le radar actuel doit être impérativement remplacé, ayant déjà largement dépassé sa durée de vie technique. Le nouveau radar de Ravoire sur la commune de Martigny-Combe doit améliorer le guidage des avions militaires pour les approches et décollages à Sion, mais aussi contribuer à la sécurité aérienne pour le centre régional de skyguide à Genève en rendant visibles les décollages des avions civils qui volent aux instruments depuis Sion. Enfin il améliore la visibilité de l'image radar du Bas Valais et du Valais central dans le cadre de la surveillance de l'espace aérien par les Forces aériennes.

Le radar ASR de surveillance répond aux exigences légales de l'ordonnance sur la protection contre le rayonnement non ionisant (ORNI) à l'emplacement prévu sur la colline près de Ravoire.

Le Secrétariat général du Département de la défense de la protection de la population et des sports (SG DDPS) se chargera, en tant qu'autorité compétente, de mener la procédure et de délivrer par écrit, si les conditions sont réunies, l'autorisation nécessaire à la réalisation de cette installation, conformément à l'ordonnance concernant l'approbation des plans de constructions militaires (OAPCM, RS 510.51). Une procédure ordinaire a été ordonnée ce qui signifie que le projet fera l'objet d'une mise à l'enquête publique.

Cette nouvelle construction répond à l'accord de principe passé le 7 décembre 2016 entre l'Etat d Valais, la Ville de Sion et le DDPS. Dans cet accord, le DDPS s'engage à entretenir les infrastructures jusqu’à fin 2021, selon le contrat de 1956 établi entre la Confédération et la ville de Sion relatif à l’utilisation mixte de l’aérodrome de Sion. L'accord de principe permet aux Forces aériennes d'atterrir à Sion en cas de difficulté ou en situation d'urgence ou d'y opérer pendant une période limitée. 

 

Renseignements

Delphine Allemand
Porte-parole de l’armée
058 463 58 22

Kaj-Gunnar Sievert
Chef de la communication d'armasuisse
058 464 62 47

 

Kaj-Gunnar Sievert Chef de la Communication armasuisse
Guisanplatz 1
CH-3003 Berne
Tél.
+41 58 464 62 47

E-Mail

Kaj-Gunnar Sievert

Chef de la Communication armasuisse
Guisanplatz 1
CH-3003 Berne

Carte

Voir la carte